«

»

Jun 07

Installation d’un chauffe-eau

Le chauffe-eau est indispensable pour assurer le confort dans les foyers. Il sert principalement à produire de l’eau chaude pour la cuisine et la salle de bains. En faire installer à la maison demande des travaux assez complexes qui méritent beaucoup d’attention. En suivant le guide, il est cependant possible de s’en occuper soi-même !

Chercher le bon emplacement

Il n’y a pas vraiment de principe à respecter pour déterminer le bon emplacement du chauffe-eau : il suffit juste opter pour l’endroit le plus pratique ! L’idéal est d’installer la chaudière le plus près possible des endroits où l’eau chaude va être utilisée : le mur à la fois situé près de la salle de bains et de la cuisine par exemple. Opter pour ce type d’emplacement permet de minimiser les pertes de calories pendant le déplacement de l’eau dans les tuyaux. Mais c’est aussi pour réduire le temps d’attente avant l’arrivée à destination de l’eau chaude.

Sinon, installer le chauffe-eau dans la salle de bains ou dans la cuisine est également faisable. Mais il faudra cependant respecter ces normes de sécurité strictes : notamment veiller à ce que l’appareil soit placé à plus de 60 cm au-dessus de la baignoire, de l’évier ou du lavabo. Enfin si le chauffe-eau sera installé dans la cave ou dans le garage, il faut s’assurer que les canalisations soient bien isolées.

Fixer l’appareil électrique sur le mur

Une fois l’emplacement idéal trouvé, il faut ensuite s’assurer que le mur choisi soit assez large pour accueillir correctement le chauffe-eau. Pour ce faire, il faut mesurer les dimensions de l’appareil, puis mesurer le pan de mur… Une fois que cela est fait, il faut maintenant vérifier le poids du chauffe-eau. Il s’agit en effet d’un facteur déterminant pour la bonne fixation de l’appareil. A noter que la taille d’un chauffe-eau standard plein pèse dans les 200 kg.

Pour une fixation fiable, il faut prévoir les outils suivants : un rouleau plein d’adhésif, un paquet de joint et des cales en bois. A noter que pour prévoir les accidents domestiques, l’idéal est de rajouter un trépied qui va soutenir l’appareil.

Raccorder le chauffe-eau avec le réseau d’eau

Une fois le chauffe-eau fixé sur le mur, il faut ensuite passer au raccordement avec la plomberie. La première chose à faire est de couper l’arrivée d’eau. Il faut ensuite consulter le code couleur indiqué au bas de l’appareil. En général, le bleu indique l’arrivée d’eau froide et le rouge la sortie de l’eau chaude.

Pour ce qui est du raccordement proprement dit, c’est différent pour le bleu et le rouge. Ainsi pour le premier cas, il faut placer deux tours de ruban adhésif sur le filetage en suivant le sens du vissage. Il faut ensuite visser le groupe de sécurité, puis placer le siphon. Pour la sortie d’eau chaude, il suffit de fixer et d’ajuster le raccord diélectrique. C’est après qu’il faut raccorder le flexible de sortie.

Une fois tout cela fini, il est temps de remplir la cuve tout en laissant un robinet ouvert. Le but est de permettre à l’air du réservoir de s’échapper. Lorsque de l’eau commence à s’écouler du robinet, ce dernier peut être fermé. A noter que parfois, des dépôts vont sortir du robinet. Dans ce cas, pas de panique car c’est tout à fait normal.

Raccorder la chaudière avec le réseau électrique

Passé les trois premières étapes, la dernière est peut-être la plus facile à réaliser ! Mais avant de s’y mettre, il faut couper le courant. Maintenant pour raccorder le chauffe-eau avec le réseau électrique, il suffit de respecter les codes couleurs. Il suffit juste de brancher chaque fils sur la borne indiquée. Le capot de sécurité doit ensuite être mis en place. Et voilà, le chauffe-eau est prêt à fonctionner. Il ne faut pas surtout paniquer si des gouttes d’eau vont s’écouler du groupe de sécurité, c’est tout à fait normal : c’est la preuve que l’appareil est maintenant fonctionnel.

A noter que la source d’énergie utilisé par un chauffe-eau n’est pas forcément électrique, il peut être à gaz, solaire, thermodynamique… L’installation se fait avec le même principe, sauf à la quatrième étape. Pour le chauffe-eau solaire, il faut que l’appareil s’accorde avec le dispositif solaire. Pour l’appareil à gaz, ce dernier ne nécessite pas d’être raccordé à quoi que ce soit, juste avec la bouteille à gaz.

Pour installer un chauffe-eau dans la région de Montréal mieux vaut faire appel à un plombier